budget communication roi

Communication efficace : comment mesurer le retour sur investissement (ROI)

Dans l’article précédent, je vous donnais les bases pour établir votre budget communication. Mais pour savoir si celui-ci est suffisant et s’il est efficacement réparti, il est nécessaire de connaitre votre retour sur investissement. Mesurer le ROI de votre communication vous guidera dans votre stratégie et votre développement. Reprenons pour cela, les différents postes de dépenses constituant votre budget communication.

Le ROI de la communication offline

Plus difficile à traquer et moins palpable, la performance de votre communication en dehors du web doit pourtant être analysée. Néanmoins, point commun, vous devez vous être fixé dans un premier temps des objectifs à atteindre.

Le ROI de votre identité de marque et communication print

Vaste sujet, l’identité de marque et la communication papier qui en découle comprend de multiples supports. Le seul moyen d’obtenir des réponses quant à leur efficacité est de répertorier les réactions qu’elles engendrent. Des prospects qui vous reconnaissent rapidement grâce à votre logo, les valeurs de votre entreprise sont ancrées dans les esprits ? Alors vous semblez y avoir travaillé dans le bon sens. On vous a déjà contacté au moyen d’un flyer, d’une plaquette, on se souvient d’une affiche… Pensez à récolter toutes ces interactions au moyen d’un document partagé ou collaboratif de type Drive. A cet effet, les formulaires Google Form sont faciles d’utilisation pour les commerciaux notamment sur mobile. 📲 Ainsi, il vous sera plus facile de faire le point sur votre stratégie de communication de manière éclairée au moment venu.

Le ROI des événements

Portes-ouvertes, salon professionnel, ouverture de magasin… L’événementiel, poste budgétaire important, doit également donner lieu à une analyse des retombées. Pour cela, il est nécessaire de s’y préparer en amont. Vous pouvez par exemple, créer des coupons de réduction à rapporter en magasin ou à utiliser en ligne. Grâce au code promo spécifique à l’événement, vous saurez quelles sont les ventes liés à celui-ci. Le retour sur investissement d’un événement se mesure également au nombre de contacts qualifiés qu’il a engendrés. Préparez donc bien des listings à remplir le jour-j sur lesquels indiquer les coordonnées de la personne et surtout ses intérêts. Pour les évènements d’une certaine envergure, vous pouvez également créer et diffuser un hashtag pour ensuite suivre le nombre de mentions engendrées. Là encore, équipez-vous d’un outil statistique des réseaux sociaux.

Web : le ROI de votre communication digitale

La communication digitale simplifie la mesure du ROI, puisqu’elle donne l’accès à de nombreuses données statistiques relatives à l’audience.

Le ROI d’un site internet

Pour un site internet de vente en ligne, le ROI est assez facile à mesurer. En effet, il suffit de se référer aux ventes engendrées. C’est une question primordiale lorsque vous décidez d’investir en SEA (référencement payan). Vous devez être en mesure de tirer les conclusions de vos achats publicitaires.
Par exemple, vous misez autant sur des annonces Google Shopping, cet argent a-t-il engendré plus de vente sur ce produit ?
Autre mesure : le blog. Vous prenez la décision d’investir du temps dans la rédaction d’un blog car celui-ci est bénéfique pour votre référencement (SEO). Très bonne idée ! Mais votre audience lit-elle bien vos articles et ces derniers lui plaisent-ils ? Vous trouverez les réponses à toutes vos questions dans Google Analytics. Pour un blog, on s’intéresse au temps passé sur une page. Vous pourrez enfin savoir quels articles ont le plus été lus et de ce fait, quels sujets plaisent à votre audience. Inspectez également le nombre de clics sur vos liens.

Vous investissez dans la publicité en ligne ou en référencement payant (SEA) ? Pensez à activer le suivi des conversions dans Google Analytics ! Sinon vous ne serez pas en mesure de savoir si les clics sur vos publicités ont engendré des ventes et incapable de connaitre votre retour sur investissement.

Le ROI des Réseaux sociaux

Votre présence sur les réseaux sociaux vous amène-t-elle de nouveaux clients ? Là encore, les entreprises investissent beaucoup de temps et d’argent sur ces plateformes en attendant toujours plus de résultats. Il reste délicat d’en mesurer l’efficacité. Néanmoins, outre le taux de clics, le taux d’engagement vous en dit plus sur la qualité de vos publications. En effet, il vous aide à déterminer si votre audience apprécie votre contenu. Si tel est le cas, elle le fait savoir, le partage et vous touchez ainsi encore plus de personnes. Pour cela, il faut prendre en compte le nombre de likes, de commentaires et d’actions engendrées (partages, enregistrements…). Les outils de programmation des réseaux sociaux vous donne ces statistiques qu’il est nécessaire d’analyser (Buffer, Planoly, Later…).

Le ROI des Emailing et Newsletter

Vous avez pris le soin de vous constituer une liste d’abonnés (liste de diffusion) et d’envoyer de manière régulière des emailing à celle-ci. Parfait ! 📩Mais vos envois ont-ils bien un impact sur les destinataires ? Encore une fois, les statistiques vous répondront. Celles-ci sont fournies par les logiciels et solutions d’emailing. Mailchimp, Sarbacane, Sending Blue… En plus du taux d’ouverture, tous vous fourniront le taux de clics qui permet de savoir quels sujets suscitent un réel intérêt. En 2019, le taux d’ouverture moyen était de 22,8% et le taux de clic moyen de 3,5% à travers le monde. A savoir que les campagnes B2B obtiennent de moins bons résultats que le B2C (source). Pensez également à surveiller le nombre de désabonnements !

Google Analytics, solution d’Emailing, Google Drive… J’accompagne mes clients dans le mise en place de tous ces outils boostant le développement de l’entreprise. Je rédige alors des rapports afin de déterminer leur retour sur investissement. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *